Les gestes pour séduire

Les 10 gestes de la séduction

ou l’art discret de la séduction

Il existe depuis la nuit des temps des signes plus ou moins discrets qui permettent à l’homme et à la femme de montrer consciemment ou inconsciemment leur désir. Connaitre ces codes ou ces signes du corps seront un atout supplémentaire qui pourra peut-être vous permettre de décoder les intentions de l’autre lors d’une première rencontre.

Se gratter la hanche chez un homme
Ce signe peut exprimer un désir charnel ou une hygiène relative

Les deux mains sur les hanches, parallèles à l’axe des jambes chez la femme
Ce mouvement montre une attirance physique, consciente ou inconsciente.

Se caresser l’intérieur du bras chez une femme
Ce signe montre un désir de protection, de douceur

Croiser ses bras contre la poitrine chez une femme et chez un homme
Ce signe montre généralement un rejet, il instaure une distance

Relèver ses cheveux en chignon au sommet de sa tête
Geste très sensuel chez la femme, perçue comme une offrande érotique du corps chez l’homme

Se tenir la nuque chez l’homme
Signe d’un embarras, montre qu’il n’est pas à l’aise

Regarder fixement l’autre
C’est un signe qui montre le souhait d’attirer l’attention pour connaître l’autre plus intimement

Se caresse distraitement le lobe de l’oreille entre le pouce et l’index chez homme
L’homme tente d’évaluer ses chances de séduction

Se caresse involontairement le tour des lèvres de l’index chez la femme
C’est un signe qui montre que la femme est perturbée par la présence ou le manège séducteur de l’homme

Se regarder droit dans les yeux en souriant
Tout est dit…

La séduction est ainsi fait de petits gestes, de petits regards mais aussi de ces signes inconscients qui dévoilent à l’autre nos sentiments. La synergologie est cette science qui étudie le langage non verbal et le langage du corps. Elle n’est pas exclusivement réservée à la séduction car elle est aussi de plus en plus employé dans les entretiens d’embauches par les recruteurs.

Deux ouvrages pour aller plus loin : « Ces gestes qui vous trahissent » de Joseph Messinger et « La synergologie » de Philippe Truchet